naufrage_du_rond_pointL'histoire : Deux êtres perdus dans un monde bruyant et encombré
Un vieil arbre vit seul sur un rond-point. Les champs et la nature qui l'entouraient autrefois ont fait place à la ville grouillant d'automobilistes pressés. Un matin, l'arbre a de la visite : un homme dont la voiture est en panne. Le malheureux essaie de traverser la route, mais la circulation est trop dense et les conducteurs roulent bien trop vite. Le soir tombe, l'homme s'endort contre le tronc de l'arbre, sans savoir que cet être vivant va prendre soin de lui et ... lui sauver la vie.

Mon avis : sourire PLAISANT !
Quelle belle histoire ! Elle est idéale pour aborder des sujets tels que la nature et la pollution avec ses enfants. Une fable écologique qui mérite que l'on s'y arrête. Pour ne plus regarder les arbres de la même façon...

Première phrase :
L'arbre l'a aperçue de loin celle-là, avec sa grosse fumée noire.

Morceau choisi :
Avant qu'on ne construise toutes ces routes, ces rocades, ces autoroutes, il n'était pas si seul. Les promeneurs profitaient de son ombre, en début d'après-midi, quelques uns s'endormaient pour une petite sieste. Les amoureux se donnaient rendez-vous ici pour graver leur prénom sur son tronc. Ça le chatouillait un peu, mais il faisait comme si de rien n'était!

Références :
Le naufragé du rond-point, Jean-François Dumont
Éditeur : Flammarion (5 novembre 2008)
Collection : Les albums du père Castor
26 pages - 13,00 euros
ISBN :  9782081210752

-----------------------------------
BONUS
-----------------------------------

  • Le livre sur le site de l'éditeur [+]
  • Écorce de platane...

platane

[Crédit photo. : abac077_(gone_for_a_while) , sous licence Creative Commons]