grand_corbeauL'histoire : Noir, c'est noir, certes, mais n'y a-t-il vraiment plus d'espoir ?
Un grand corbeau marche dans le froid hivernal : son humeur est aussi sombre que son plumage. Il aurait tant aimé être de ces oiseaux tropicaux aux mille couleurs et aux chants mélodieux ... Plus il y pense, et plus il est malheureux, ne trouvant aucune grâce à ses yeux. C'est alors que sa route croise celle d'un poète...

Mon avis : very1happy TRÈS PLAISANT !
Un livre magnifique aux couleurs  vives, sans dégradés. Et un très beau message : il est important de s'accepter tel qu'on est, sans se comparer aux autres.  Si l'on cherche à se dévaloriser, on trouvera toujours quelqu'un qui a ce que l'on n'a pas. Chacun a ses atouts, ses faiblesses. Alors au lieu de nous lamenter sur ce qui nous manque, pourquoi ne pas essayer de nous aimer un peu ? Une pensée qui peut être étendue à bien d'autres domaines et se résumer ainsi : si l'on cherche de quoi être malheureux, on trouvera toujours. Mais le contraire est vrai aussi. Alors pourquoi ne pas  chercher à se faire du bien plutôt que du mal ?

Première phrase :
C'était un grand corbeau qui broyait du noir.

Morceau choisi :
Si tu passais dans un champ de coquelicots, ils paraîtraient bien plus rouges.

Références :
Grand Corbeau, Béatrice Fontanel et Antoine Guilloppé
Éditeur : Éditions Sarbacane (14 janvier 2009)
Collection : Girafon Poche
4,95 euros
ISBN :  9782848652696

-----------------------------------
BONUS
-----------------------------------

  • Le livre [+] ainsi que ses auteurs : B. Fontanel [+]et Antoine Guilloppé [+] sur le site de l'éditeur
  • En rouge et noir...

corbeau_fond_rouge

[Crédit photo. : Pandiyan, sous licence Creative Commons]

coquelicots

[Crédit photo. : FotoRITA, sous licence Creative Commons]