vie_heureuseLe thème : Le Stoïcisme à l'épreuve de la richesse
La vie du stoïcien Sénèque semble contredire sa philosophie (ce que ses détracteurs  ne manquent pas de souligner). En effet, il prône l'indifférence aux pseudo-biens que sont, entre autres, la gloire, la puissance ou encore la richesse. Or, lui-même est extrêmement fortuné et proche du pouvoir impérial. Il  rédige donc ce traité afin d'éclaircir sa façon de concevoir la vertu, le bonheur et la richesse.

Mon avis : sourire PLAISANT
J'ai trouvé le texte intéressant, mais trop orienté :  Sénèque y parle plus ou moins clairement de lui-même, afin de justifier et défendre sa position. Il se montre ainsi admirable tout en ridiculisant ses contempteurs. Cela me gène.

Première phrase :
Vivre heureux : voilà, mon frère Galion, ce que veulent tous les hommes.

Morceau choisi :
Il vous convient, en effet, que personne ne paraisse bon ; comme si la vertu d'autrui était la censure de vos méfaits. Vous comparez malgré vous ce qui a de l'éclat avec vos souillures, sans comprendre combien cette audace tourne à votre détriment.

A noter :
Le traité est intégralement disponible sur Wikisource.