sable_ecumePrésentation : Des phrases aussi brèves que riches
Khalil Gibran notait ses pensées sur des bouts de papier ou un carnet pour la femme qu'il aimait et qui refusa de l'épouser, Mary Haskell. Il en réunit 322 d'entre elles dans le Sable et l'écume. Elles nous parlent de sagesse, mais aussi du poète qui les écrivit.

Mon avis COUP DE coeur !
Une écriture et une pensée magnifiques. Ce petit livre est un bijou.

Morceaux choisis [choix hautement difficile]:

La signification de l'homme n'est pas dans ce qu'il atteint, mais plutôt dans ce à quoi il aspire.

*

Mon sentiment de solitude naquit quand les hommes louèrent mes fautes disertes et blâmèrent mes vertus silencieuses.

*

L'amour qui ne se renouvelle pas chaque jour devient une habitude et se change en esclavage.

*

Nous empruntons souvent à demain pour payer nos dettes à hier.

*

Ceux qui vous donnent un serpent quand vous demandez un poisson, peuvent n'avoir rien d'autre à vous donner que des serpents. C'est alors de la générosité de leur part.

*

N'était notre conception des poids et des mesures, nous éprouverions devant la luciole la même crainte mêlée de respect que pour le soleil.

*

La montagne voilée par la brume n'est pas une colline ; un chêne sous la pluie n'est pas un saule pleureur


Du même auteur dans l'Allée des Mots
Le Prophète, Khalil Gibran