soleil_nuit_prevertPrésentation : "Soleil de Nuit" est un recueil de poésies rédigées par Jacques Prévert entre 1936 et 1977 et publié après sa mort. Le Soleil, c'est le poète. La Nuit, son absence due à sa disparition. C'est aussi une expression tirée du premier poème du recueil et qui symbolise l'amour. C'est Arnaud Laster, avec l'aide de Janine Prévert, la femme du poète, qui a établi ce recueil. La couverture est un collage réalisé par Jacques Prévert.

Mon avis : very1happy TRÈS PLAISANT !
J'aime Prévert. Longtemps, je n'ai vu en lui qu'un poète pour les enfants, l'incontournable poète des écoles. Je pensais : ses écrits ne sont pas pour moi, j'ai plus de dix ans. Mais un jour,  alors que j'étais perdue devant le rayon Poésie, l'amie qui m'accompagnait me conseilla Paroles. Je le feuilletai et n'arrivai plus à en détacher les yeux. J'étais soufflée par le sens et la puissance esthétique de ses écrits. En plein cœur ! En pleine âme. Soleil de Nuit rassemble des textes, de quelques lignes seulement ou plusieurs pages, tour à tour drôles, émouvants, moqueurs ou louangeurs. Des textes dont la simplicité de l'écriture n'a d'égale que sa beauté.

Poèmes choisis:

  • Le recueil s'ouvre sur ces quatre lignes :

Ma vie n'est pas derrière moi
ni avant
ni maintenant
Elle est dedans.

  • La dernière petite feuille...

La dernière petite feuille d'un arbre
frissonne
dans le vent froid qui lui apporte
les pas du bûcheron

  • JE M'ENDORS

Je m'endors avec des oiseaux plein les yeux
Et je rêve d'un jardin
Mais si tes yeux sont loin des miens
Je m'endors avec des larmes plein des yeux
Et mon rêve s'appelle : chagrin

  • ÂNE DORMANT

C'est un âne qui dort
Enfants, regardez-le dormir
Ne le réveillez pas
Ne lui faites pas de blagues
Quand il ne dort pas, il est très souvent malheureux.
Il ne mange pas tous les jours.
On oublie de lui donner à boire.
Et puis on tape dessus.
Regardez-le
Il est plus beau que les statues qu'on vous dit d'admirer et qui vous ennuient.
Il est vivant, il respire, confortablement installé dans son rêve.
Les grandes personnes disent que la poule rêve de grain et l'âne d'avoine.
Les grandes personnes disent ça pour dire quelque chose, elles feraient mieux de s'occuper de leurs rêves à elles de leurs petits cauchemars personnels.
Sur l'herbe à côté de sa tête, il y a deux plumes. S'il les a vues avant de s'endormir il rêve peut-être qu'il est oiseau et qu'il vole.
Ou peut-être il rêve d'autre chose.
Par exemple qu'il est à l'école des garçons, caché dans l'armoire aux cartons à dessin.
Il y a un petit garçon qui ne sait pas faire son problème.
Alors le maître lui dit :
Vous êtes un âne, Nicolas !
C'est désastreux pour Nicolas.
Il va pleurer.
Mais l'âne sort de sa cachette
Le maître ne le voit pas.
Et l'âne fait le problème du petit garçon.
Le petit garçon va porter le problème au maître, et le maître dit :
C'est très bien, Nicolas !
Alors l'âne et Nicolas rient tout doucement aux éclats, mais le maître ne les entends pas.
Et si l'âne ne rêve pas ça
C'est qu'il rêve autre chose.
Tout ce qu'on peut savoir, c'est qu'il rêve
Tout le monde rêve