etudes_et_miniatures_soljenitsynePrésentation : Un recueil de courts poèmes en prose, sur la nature notamment.

Mon avis : very1happy TRÈS PLAISANT !
On lit et relit ces lignes, ces mots simples qui nous percutent avec force ou nous attendrissent. Un très beau moment de lecture. J'aime particulièrement le poème qui parle d'un homme adossé à un tronc d'arbre, au milieu de la ville bruyante, qui connaît le bonheur à savourer la sensation de l'écorce contre son dos, la nature présente autour de lui et en lui. Ou cet autre qui raconte un orage en montagne, ou enfin, celui sur un petit caneton. Je vous le laisse découvrir...

Poème choisi :

Le caneton

Un petit caneton jaune court en tous sens devant moi ; il est drôle avec son petit ventre blanc qui s’affaisse sur l’herbe mouillée et ses pattes fluettes qui trébuchent ; et il piaille : où est ma maman, où sont tous les miens ?

Or c’est une poule qui lui sert de maman : on lui a mis des œufs de cane, elle les a couvés avec les siens, elle les a tous pareillement tenus au chaud. En prévision du mauvais temps on a transporté sous l’auvent leur maison – un panier retourné et qui n’a plus de fond – et on l’a recouvert d’une toile de sac. Ils sont tous là-bas et celui-ci s’est perdu. Holà, petit, viens donc ici, dans ma main !

A quoi elle s’accroche, la vie, dans ce petit être ? Il ne pèse rien, ses yeux sont deux petites perles noires, ses pattes des pattes de moineau, on resserre les doigts juste un petit peu… et le tour est joué.

Et cependant il est tout tiède, et son petit bec rosé, presque laqué, s’ouvre déjà tout grand. Ses menues pattes sont palmées, le jaune de ses plumes est vif et une petite tumescence duveteuse annonce déjà ses ailes. Et le voici même qui s’est émancipé de ses frères.

Nous, de notre côté, nous irons bientôt sur Vénus. Actuellement, si nous nous y attelons tous ensemble, en vingt minutes nous pouvons mettre la terre entière sens dessus dessous.

Mais jamais, jamais, avec toute notre puissance atomique, nous ne parviendrons à reconstituer en éprouvette, ni davantage à assembler – quand bien même on nous fournirait plumes et os – ce petit caneton jaune que voici, minuscule, pauvret, impondérable.



adopt your own virtual pet!