lignes_de_failleL’histoire : C’est l’histoire d’une arrière grand-mère, de sa fille, du fils de sa fille et du fils du fils de sa fille (je sais, ça devient compliqué…) lorsque chacun n’avait que 6 ans.
On découvre tout d’abord Sol, un californien mégalomane et un brin sadique dans l’Amérique de Bush. Puis Randall, son père, un jeune garçon attachant, inséparable de son ours Marvin qui avait appartenu à sa grand-mère. Vient ensuite la mère de ce dernier, Sadie, névrosée et envahie d’un sentiment persistant et lourd de culpabilité. Et enfin, la mère de cette petite fille, en Allemagne, durant les années 40.
4 générations. 4 membres d’une même lignée. Au même âge.
Une remontée dans le temps et l'Histoire avec un grand H, qui, peu à peu, projette de la lumière sur les personnages, leur façon de penser et de se comporter, notamment face au mal et aux autres.

Mon avis : sourire PLAISANT
Un roman original et bien écrit, qui nous amène à nous interroger sur les liens familiaux et l’héritage que l’on reçoit de nos parents, de notre éducation, de ce que l’on a vécu enfant. Une lecture intéressante et agréable.

Morceau choisi : Pendant le bénédicité, il demande à Dieu de protéger père et Lothar de l'ennemi et ça me gêne parce qu'il y a sûrement des familles en Russie qui lui demandent de protéger leurs hommes de l'ennemi sauf que quand ils disent l'ennemi ils parlent de nous, et à l'église, quand le prêtre dit qu'il faut prier pour Hitler je pense aux gens dans les églises russes qui prient pour leur Guide à eux et je peux imaginer le pauvre Dieu qui, là-haut dans les nuages, se prend la tête dans les mains et essaie de faire plaisir à tout le monde et se rend compte que ce n'est tout simplement pas possible.