japvL'histoire : Jérémy est amoureux depuis des années de Victoria, une amie d'enfance. Le jour de ses 20 ans, le 8 mai 2001, il décide de le lui avouer. Mais elle le rejette. Le soir-même, il se suicide en s'en prenant à Dieu. Puis...il se réveille, un an après, dans les bras de Victoria. Il a oublié toute l'année qui vient de s'écouler. Cela va lui arriver plusieurs fois. Il découvrira alors cet autre qui mène sa vie, entre ces différents "réveils". Mais qu'est-ce que tout cela signifie ?
Mon avis : TROP de BONS SENTIMENTS ET FARFELU douxreves
Je suis relativement étonnée, car tous les avis que je lis sur ce livre sont très enthousiastes. Or, je le trouve certes rapide à lire, mais de nombreux éléments m'ont paru simplistes ou gentillets. De même que le message, avec lequel, qui plus est, je ne suis pas forcément d'accord. Il implique que les personnes qui décident de mettre fin à leurs jours sont lâches et égoïstes. Peut-on vraiment porter un jugement moral sur une personne qui souffre à tel point qu'elle préfère mourir plutôt que de supporter la vie plus longtemps ? Le style m'a également paru un peu lourd parfois. Rarement, mais suffisamment pour me déranger.

Morceau choisi :
La vie est une richesse dont les hommes ne peuvent réellement estimer la valeur. Chacun de nos choix ouvre la possibilité d'un monde différent. A chaque réveil, l'univers s'offre à nous. Tant de voies ! Tant de choix ! Notre discernement est le seul moyen de distinguer celui qui conduit au bonheur. Et l'un d'entre eux est toujours présent, le pire et, parfois, le plus tentant. Celui qui consiste à refuser de choisir. Refuser d'avancer. Refuser de vivre.